panier
ETROPIQUE, 1er site de partage d'informations sur Madagascar, lieu de rencontre entre vendeurs et acheteurs du made in Madagascar ( 0 )
26/11/2016      Visites (765)     voter Je note(168)    facebook google+

Madagascar : enfin la stabilité ?


madagascar-Madagascar : enfin la stabilité ? Fort des résultats de son tout jeune parti aux municipales puis aux sénatoriales, le président, Hery Rajaonarimampianina, a les coudées franches pour redresser le pays. L’économie repart, tout doucement, mais les Malgaches attendent toujours une amélioration de leurs conditions de vie.

De nouvelles rocades, des centres commerciaux rajeunis, un hôtel de luxe flambant neuf… Ceux qui ne sont pas venus à Antananarivo depuis longtemps remarquent avant tout l’ordre et la volonté de changement qui semblent désormais prédominer dans la capitale malgache, après des années de chaos. Dans le quartier des affaires comme en périphérie de la ville, les chantiers vont bon train.

Des signes encourageants

Les esprits chagrins pestent contre les travaux qui bouchent les artères principales du centre-ville et y rendent l’air irrespirable. Les autres se réjouissent de voir qu’Antananarivo a retrouvé un peu de sa splendeur d’antan, en partie grâce à l’accueil du sommet de la Francophonie, les 26 et 27 novembre, qui a accéléré la réalisation de certains projets. Et, si l’on en croit nombre d’entrepreneurs tananariviens, les activités reprennent.

« Il y a un vrai regain. Les avions sont pleins, les hôtels aussi, souligne ainsi Johann Pless, le directeur de l’hôtel Lapasoa. Quoi qu’on en dise, Hery Rajaonarimampianina a ramené un peu de quiétude dans le pays, même s’il y a encore beaucoup de chemin à faire avant l’émergence. »

Sur le plan macroéconomique, les premiers résultats, bien que timides, sont là. Avec un taux de croissance prévu de 4 % en 2016, une inflation maîtrisée autour de 6 % au premier semestre et des investisseurs étrangers qui reviennent doucement, les choses semblent aller dans le bon sens. Pour encourager ce début de stabilité politico-économique et soutenir la mise en œuvre du Plan national de développement (PND), le FMI a accordé en juillet un prêt de 304,7 millions de dollars (277 millions d’euros).

Des divisions au sein de la majorité

Sur le plan politique, la victoire écrasante du tout jeune parti présidentiel, le HVM (Force nouvelle pour Madagascar), aux élections sénatoriales de décembre 2015 avec plus de 65 % des suffrages est venue confirmer ses bons résultats aux municipales d’août 2015. Créé en mai 2014, le HVM s’est rapidement imposé comme la première force politique du pays. « Le président est un battant, assure Béatrice Atallah, la ministre des Affaires étrangères. Il a mis toute son énergie à voyager pour faire renaître la confiance à l’étranger et faire revenir les investisseurs. Depuis trois ans, il a ouvert sa porte au monde entier et montré que le pays était redevenu normal. »


Pourtant, depuis sa prise de fonctions, fin janvier 2014, Hery Rajaonarimampianina – qualifié de « pigeon voyageur » par un proche d’Andry Rajoelina, l’ex-président de la transition – a dû faire face à nombre de coups tordus, pour la plupart venus de son propre camp. En mai 2015, ce sont des députés du Mapar (la coalition de Rajoelina), son principal allié lors de la présidentielle de 2013, qui ont engagé contre lui une procédure de destitution, rejetée par la Haute Cour constitutionnelle le mois suivant.

Et, aujourd’hui, ce sont des sénateurs du HVM qui tentent d’avoir la tête d’Honoré Rakotomanana, le président du Sénat, pourtant nommé par le chef de l’État. Il faut dire que, si les indicateurs macro­économiques s’améliorent, la réalité sociale est encore loin d’être rose sur le terrain, où beaucoup sont déçus de ne sentir aucune amélioration de leurs conditions de vie : selon la Banque mondiale, plus de 80 % des Malgaches vivent au-dessous du seuil de pauvreté (soit avec moins de 1,25 dollar par jour).

Dans l’attente des présidentielles…

Malgré les nombreuses marches organisées contre lui par les associations de la société civile, comme Wake Up Madagascar, le président Hery Rajaonarimampianina tient bon. « Tout simplement parce que la population est fatiguée et ne se mobilise plus en masse », estime Toavina Ralambomahay, dirigeant du petit parti Humaniste et Écologiste, auteur de l’essai Madagascar dans une crise interminable, paru en 2011 chez L’Harmattan. « En réalité, poursuit-il, l’unique force du président c’est la communauté internationale. C’est elle qui lui donne du cash pour permettre au pays de respirer malgré tout, c’est elle qui dit non à une élection présidentielle anticipée ou qui incite ses plus virulents détracteurs à se calmer. »

Mais au fait, existe-t‑il une vraie opposition à Madagascar ? Depuis son exil en France, Andry Rajoelina, qui suit une formation en sciences politiques et dont tout porte à croire qu’il se lancera dans la bataille présidentielle de 2018, reste muet. L’autre ancien président Marc Ravalomanana, chef du Tiako i Madagascar (TIM, « j’aime Madagascar »), a, lui, déjà déclaré qu’il serait candidat, mais il se fait discret et conserve un proche dans le gouvernement d’Olivier Mahafaly, le Premier ministre nommé en avril pour diriger une équipe resserrée autour du projet présidentiel.

« Nous jouons le jeu du pacte démocratique pour le bien de Madagascar, justifie Guy Rivo Randrianarisoa, porte-parole du TIM et questeur à l’Assemblée nationale. Mais nous trouvons que l’actuel président incarne mal sa fonction. En somme, comme en France, nous avons hérité d’un président “trop normal”, et ce n’est pas suffisant pour transformer un pays. » Quant à Mitsangana Ry Malagasy (« en avant, citoyens malgaches »), plateforme d’opposition créée en juin par des déçus du pouvoir en place, elle semble s’être déjà essoufflée.

Lentement mais sûrement, le président « Hery » prend de la hauteur en esquivant les coups. Et le XVIe sommet de la Francophonie lui offre une occasion inespérée de conforter sa stature d’homme d’État, à deux ans seulement de la prochaine présidentielle.


Source:Jeune Afrique


 

COMMENTAIRES


Ajouter un commentaire (Vous avez besoin d'avoir un compte pour participer, c'est un pseudonyme à la volée, de votre choix, qui sera visible, jamais votre email )
Votre nom :
Votre commentaire :





Souhaitez-vous PUBLIER UN ARTICLE SUR ETROPIQUE ? C'est simple et gratuit.


Il suffit d'être inscrit en tant qu'UTILISATEUR sur ce site et soumettre vos articles, opinions, ou tout simplement partager des informations.




A LA UNE

Sondage: au bout de combien de temps, l’effet de l’IEM serait ressenti par la population malagasy?

Sondage: au bout de combien de temps, l’effet de l’IEM serait ressenti par la population malagasy? Maintenant que le président Rajoelina est en place, il va mettre en place l'IEM, son programme, ce sondage est destiné aux internautes pour savoir ce qu'ils en pensent, en répondant à la gnostique suivante: ...

Lire la suite ...


FIL D'ACTUALITES

Sondage : Quel est votre opinion sur la gestion de l’élection présidentielle par NTSAY Christian ?

Sondage : Quel est votre opinion sur la gestion de l’élection présidentielle  par NTSAY Christian ? Ntsay Christian est reconduit par le président Rajoelina à la tête de son gouver ...

Lire la suite ...

Un produit presque Malagasy qu'on trouve massivement, partout dans le monde

Un produit  presque Malagasy qu'on trouve massivement, partout dans le monde Sur la photo qui illustre cette article se trouve des sachets de nouilles, avec des slogans et un mo ...

Lire la suite ...

LOGICIEL GRATUIT DE SONDAGE

LOGICIEL GRATUIT DE SONDAGE Après une expérimentation concluante lors de l'élection présidentielle, nous mettons à la dispo ...

Lire la suite ...

Sondage: au bout de combien de temps, l’effet de l’IEM serait ressenti par la population malagasy?

Sondage: au bout de combien de temps, l’effet de l’IEM serait ressenti par la population malagasy? Maintenant que le président Rajoelina est en place, il va mettre en place l'IEM, son programme, ce ...

Lire la suite ...

Quel défi pour le nouveau président ?

Quel  défi pour le nouveau président ? La HCC a validé ce 08 Janvier 2019 la victoire de Andry RAJOELINA.


Aya ...

Lire la suite ...

Fihavanana (Compromis) , l’hypocrisie qui ronge Madagascar

Fihavanana (Compromis) , l’hypocrisie qui ronge Madagascar Le COMPROMIS, est souvent la solution prisée pour résoudre les problèmes de Madagascar.
...

Lire la suite ...

MERCI COACH

MERCI COACH Au bout de 20 ans sur les bancs d'Yzeure, Nicolas Dupuis fait grimper ce petit club français de la ...

Lire la suite ...

La CENI est définitivement seule, discréditée par l'ensemble des candidats

La CENI est définitivement seule, discréditée par l'ensemble des candidats Retards dans les traitements et les acheminements, fonctionnement incompréhensible, interdiction d ...

Lire la suite ...

JEREMY MOREL parmi les BAREAS

JEREMY MOREL parmi les BAREAS Déjà qualifié pour la CAN 2019, le prochain match des BAREA de Madagascar n'a pas un réel enjeu. ...

Lire la suite ...


CHOIX DES LECTEURS

Madagascar : nouvelle base arrière du terrorisme ? France et Etats-Unis s’inquiètent

Madagascar : nouvelle base arrière du terrorisme ? France et Etats-Unis s’inquiètent En plein océan-indien, loin de l’Europe et des Etats-Unis, ancrée face à l’Afrique de l’Est ...
Lire la suite ...

Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir

Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir Depuis l'indépendance en 1960, Madagascar na cessé de reculer.

Presque toutes l ...
Lire la suite ...

Festival d'Avignon 2015, raconté en images par un malgache

Festival d'Avignon 2015, raconté en images par un malgache Originaire de Madagascar, et habitant Avignon depuis des années, c'est toujours avec un dépaysemen ...
Lire la suite ...

Zapping photo web de la semaine du 23/01/2016

Zapping photo web de la semaine du 23/01/2016 Une compilation des photos postées par les internautes durant la semaine.

...
Lire la suite ...

Festival d'Avignon 2015, raconté en images par un malgache (2eme partie)

Festival d'Avignon 2015, raconté en images par un malgache (2eme partie) Avant la clôture de ce festival, et à la demande de beaucoup de personnes, je vous mets ...
Lire la suite ...

Le concert de Malagasy Rock Session à Montpellier a tenu toutes ses promesses.

Le concert de Malagasy Rock Session à Montpellier a tenu toutes ses promesses. Le concert de Malagasy Rock Session à Montpellier a tenu toutes ses promesses.
< ...
Lire la suite ...